Les numéros surtaxés ont-ils toujours un équivalant non surtaxé ?

Vous souhaitez contacter le service client d’une entreprise ou des services publics, mais il s’agit d’un numéro surtaxé ? Vous en avez assez de payer une facture téléphonique surtaxée à la fin de chaque mois ? Découvrez notre guide sur les numéros surtaxés et leur équivalant non surtaxés.

Numéros surtaxés : une équivalence gratuite

Les numéros surtaxés existent depuis 1998 et leur coût peut parfois être très élevé. Les entreprises qui bénéficient d’un numéro surtaxé peuvent être joignables à n’importe quel point du territoire. Les numéros à tarification surtaxée leur permettent de couvrir une partie des frais engagés. Pourtant, la majorité des entreprises bénéficient d’un équivalant non surtaxé.

Numéros non surtaxés : la démarche à suivre

Afin de bénéficier d’un numéro surtaxé, les entreprises doivent avoir un numéro de téléphone standard sur lequel sont renvoyés tous les appels émis à destination du numéro surtaxé. Tous les numéros spéciaux commençant par 08 disposent d’un équivalant en numéro géographique, commençant par 01, 02, 03, etc.

Les cas d’usage interdisant les numéros surtaxés

Depuis la loi de 2009, toutes les entreprises ont pour obligation de proposer à leurs clients un numéro non surtaxé pour les différentes situations énoncées ci-dessous :

  • La bonne exécution d’un contrat
  • Le traitement d’une réclamation
  • Le mise en place d’une garantie
  • La rétractation d’un client lors d’une vente à distance

Les sociétés qui bénéficient d’un numéro surtaxé ont pour volonté d’être joignables à partir de tous les points du territoire, tout en couvrant une partie des frais engagés dans l’utilisation d’un numéro surtaxé.